Menu principal

Simulations d’incendie avec dégagement de chaleur équivalente

Lors des tests de désenfumage, la méthode de simulation d'incendie doit être capable de reproduire les caractéristiques d'un vrai feu. De plus la simulation réaliste du panache de fumée est d'une importance essentielle.

En montant depuis la source du feu les gaz de combustion chauds forment un flux convectif très turbulent sous la forme d'un panache (plume). L'air ambiant est mélangé de manière constante sur les bords du jet dans les gaz de combustion. Le débit massique des fumées dépend principalement de l'intensité du feu, de l'intensité de la turbulence dans le panache ainsi que du niveau et de l'étendue du panache à la couche de fumée. L'intensité du feu résulte de l'énergie thermique par
unité de surface, le soi-disant taux spécifique de dégagement de chaleur (DIN 18232-2), et de l'augmentation de sa surface d'application dû au  développement du feu, c'est-à-dire son étendue.

.

Les simulations d'incendie avec panache seulement dû à la combustion ne peuvent pas être utilisées pour les pièces avec des plafonds relativement bas ainsi qu'avec des plafonds contenant des composants sensibles à la température. Pour ces applications, l'I.F.I. a mis au point un générateur de fumée spécial avec dégagement de chaleur équivalente en ajoutant des gaz légers. La version de base génère l'augmentation d'un feu avec 0,5 MW de dégagement de chaleur. Des déflecteurs spéciaux assurent la turbulence latérale nécessaire et la distribution de vitesse au panache. Le dégagement de chaleur atteint peut être augmenté en ajoutant des éléments supplémentaires et l'augmentation de l'incendie peut être simulée à l'aide de l'activation retardée des canaux différents.

La visualisation des gaz de combustion et la propagation des fumées dans le panache, ainsi que sous le plafond est obtenu en ajoutant du brouillard inoffensif et non polluant.